Comics

Ghost Rider : Quel est le plus gros véhicule pour remplacer le Hellcycle ?

Ghost Rider est connu pour sa moto flamboyante emblématique, la Hellcycle, mais elle est loin d’être le plus gros ou le plus puissant véhicule qu’il ait utilisé.

Ghost Rider est un personnage vraiment puissant de Marvel comics, Robbie Reyes ayant même pris place sur la liste des plus grands héros de la Terre dans le run on The Avengers de Jason Aaron. L’esprit de vengeance est un pouvoir presque divin, mais une autre part importante de ce qui fait de Ghost Rider un dur à cuire – outre les chaînes enflammées et le regard de pénitence – est sa capacité à imprégner les objets et les véhicules d’un pouvoir surnaturel.

Le plus célèbre de ces véhicules est le Hellcycle de Johnny Blaze, mais avec tant de millénaires à son actif et la propension du Ghost Rider à travailler avec une monture, le Spirit of Vengeance a revendiqué des véhicules bien plus grands comme étant les siens. Mais quelle taille peuvent-ils atteindre exactement ? Pour le savoir, plongeons dans la bande dessinée.

La nouvelle incarnation du Ghost Rider, Robbie Reyes, créée par Felipe Smith et Tradd Moore, est apparue pour la première fois dans le All-New Ghost Rider #1 en 2014 et a fait un véritable tabac dans la bande dessinée avec sa Dodge Charger RT surnommée la “Hellcharger”. ” Bien qu’il ne présente pas la même silhouette que l’hélico à deux roues de Blaze, il s’agit certainement d’une bête et d’un véhicule avec de la place pour les passagers, un changement qui a bien servi les Avengers. En parcourant l’espace dans son Hellcharger – oui il peut le faire – dans Jason Aaron et Ed McGuiness’ The Avengers #28, Ghost Rider croise le chemin d’un Silver Surfer hostile. Après une brève confrontation, Reyes vole la planche du Surfeur d’argent pour un tour rapide. Même si ce n’est pas le plus grand, il est certain qu’il contient beaucoup de puissance cosmique avant même que l’Esprit de vengeance n’intervienne.

Sur le même sujet :  Le docteur Strange n'a pas eu besoin d'une pierre de l'infini pour battre la sorcière Rouge

Dans le premier numéro du crossover Avengers/Fantastic Four Empyre, écrit par Al Ewing et illustré par Valerio Schiti, Reyes laisse de côté les véhicules à roues et choisit de s’envoler dans le Quinjet des Avengers. Le vaisseau reçoit une jolie mise à jour de Ghost Rider, mais malheureusement de courte durée, mais une fois de plus, il n’est pas assez grand pour prendre la première place. Plus tôt, dans Ghost Rider #33, les lecteurs ont un goût différent du Spirit of Vengeance de l’écrivain Jason Aaron, cette fois-ci rejoint par l’artiste Tony Moore. Dans ce numéro, les lecteurs se voient présenter une sorte de montage historique déjanté de Ghost Riders dans des biplans abattant la Luftwaffe allemande pendant la Première Guerre mondiale, naviguant autour de chars d’assaut Sherman à la puissance infernale pendant la Deuxième Guerre mondiale, et même un “Hell-Driver” renversant des shérifs démoniaques dans un gros camion “Devil Rig”. La monture de mammouth préhistorique de Ghost Rider, imprégnée de l’enfer, était à la fois ridicule et méchante. Apparu d’abord dans Marvel Legacy #1, de Jason Aaron et Esad Ribic (entre autres), puis dans Aaron’s Avengers run, le Stone-Age Ghost Rider profite d’une époque sans moteurs à combustion et chevauche un mammouth laineux au combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *