Films

Scary Stories 2 sera davantage inspiré par les illustrations des livres

La suite de Scary Stories To Tell In The Dark utilisera les illustrations originales du livre de Stephen Gammell comme source d’inspiration visuelle, explique le réalisateur André Øvredal.

Scary Stories to Tell in the Dark 2, la suite de l’adaptation cinématographique de la série de livres pour enfants d’Alvin Schwartz, will inclure encore plus de contenu provenant de son matériel d’origine. Les livres d’images de Schwartz, publiés dans les années 80 avec des illustrations de Stephen Gammell, sont des classiques dans le genre de niche de l’horreur pour enfants aux côtés du plus connu de R. L. Stine la série Goosebumps .  Alors que le Scary Stories adaptation cinématographique a créé une expérience audiovisuelle unique et troublante, beaucoup se souviennent du livre de façon si vivante à cause des dessins macabres qui accompagnaient les pages. Scary Stories to Tell in the Dark a été adapté en un film sorti en 2019 avec Guillermo del Toro comme producteur et développeur d’histoires.

Le film enchaîne a quelques contes de chacune des histoires effrayantes à raconter dans le noir livres dans un style semi-anthologique que introduit différents croque-mitaines de l’invention de Schwartz dans un long récit. Les mini intrigues sont connectées sous le principe général selon lequel un groupe de trois amis se retrouvent coincés dans une maison hantée et trouvent un livre d’histoires effrayantes qui prennent vie dans le monde réel. Les histoires ont été écrites par une fille nommée Sarah Bellows, qui s’est suicidée dans la maison. Au cours du film, les membres du groupe vivent de nouvelles histoires terrifiantes qui apparaissent dans le livre. Bien que le film ait été classé PG-13, il a reçu des critiques plutôt positives grâce à une interprétation imaginative de, un matériel destiné aux enfants qui a néanmoins réussi à produire des moments véritablement terrifiants.

Sur le même sujet :  La cerise de Tom Holland obtient officiellement la date de sortie de 2021

En discutant de la production avec Collider’s Witching Hour podcast, le réalisateur André Øvredal explique que la suite fera plus que passer par le mouvement d’engagement de plus d’histoires à l’écran.  Øvredal explique que l’équipe créative utilisera les illustrations originales de Gammell comme inspiration pour les horreurs à venir dans le deuxième volet, en disant : “J’ai tellement appris sur Scary Stories, mais aussi sur Scary Stories, et je pense que nous allons puiser encore plus dans le monde visuel de Gammell dans la suite que dans le premier film.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *