Comics

Docteur Aphra de Marvel remporte le prix GLAAD de la bande dessinée de l’année.

La série Marvel’s Star Wars : Doctor Aphra a été récompensée par le GLAAD pour sa représentation précise et respectueuse du personnage ouvertement lesbien.

Star Wars : Doctor Aphra de Marvel a été désigné cette année comme étant la meilleure bande dessinée de l’année lors de la 31e édition des GLAAD Media Awards, une cérémonie destinée à collecter des fonds et à sensibiliser le public à la situation critique des membres de la communauté LGBTQ.

Les premiers GLAAD Media Awards ont eu lieu en 1990, mais la catégorie « bande dessinée exceptionnelle » n’a été ajoutée qu’en 1992, et c’est The Flash qui a remporté le prix inaugural. Parmi les autres lauréats précédents figurent des titres comme Supergirl, Green Lantern, Catwoman, Young Avengers, Buffy the Vampire Slayer et Black Panther. L’année dernière, le prix a été décerné à Exit Stage Left : The Snagglepuss Chronicles de DC, tandis que Black Panther : World of Wakanda a remporté les honneurs en 2018.

Le Docteur Chelli Lona Aphra, ouvertement lesbienne, a fait sa première apparition dans Star Wars : Darth Vader #3 en 2015, avant que le personnage n’obtienne sa propre série autonome en 2016. Le scénariste Simon Spurrier a rejoint l’équipe de rédaction d’Aphra dans le numéro 14 et est devenu le scénariste en chef de la série. Marvel a annoncé la victoire et a remercié l’équipe créative de la série. Spurrier a prononcé un discours d’acceptation sur Twitter, disant notamment : « L’amour est l’amour, indépendamment du qui et du comment, donc ça a été une grande joie d’avoir déployé un petit drapeau arc-en-ciel dans la galaxie préférée de tout le monde, loin, très loin. Santé ! » L’intégralité de son discours d’acceptation peut être vue ci-dessous.

Sur le même sujet :  Toutes les versions de The Sorcerer Supreme dans Marvel Comics

Aphra était à l’origine une quasi-apprentie de Dark Vador avant qu’un fossé ne se creuse entre eux et que Vador n’essaie de la tuer. Cela a conduit le médecin inspiré d’Indiana Jones – si inspiré qu’il est un archéologue de l’espace qui ne joue pas bien avec les autres – à vivre ses propres aventures en solo. Elle a cependant fait équipe avec des personnages comme Luke Slywalker et a croisé le chemin de Han Solo au fil de ses livres. Mais ses partenariats se terminent rarement bien et se soldent souvent par un coup de poignard dans le dos de l’un ou de l’autre. À la fin de l’année dernière, des rumeurs ont fait état d’un nouveau projet Star Wars pour Disney+ et le moulin à rumeurs a montré des signes d’une série centrée sur Aphra, il est donc possible que les fans voient ses aventures en action également.

Les autres livres nominés pour le prix cette année étaient un mélange de titres indépendants et grand public, notamment : The Avant-Guards, Bloom, Crowded, Harley Quinn : Breaking Glass, Laura Dean Keeps Breaking Up With Me, Liebestrasse, Lumberjanes, Runaways, et The Wicked + Divine.

« Les GLAAD Media Awards reconnaissent et honorent les médias pour leurs représentations justes, précises et inclusives de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre et queer et des problèmes qui affectent leur vie », peut-on lire sur le site Web du GLAAD. « Ils financent également le travail de GLAAD pour amplifier les histoires de la communauté LGBTQ qui construisent un soutien pour accélérer l’acceptation. »

Aphra peut être un personnage fascinant, quelle que soit sa sexualité, et cette reconnaissance est, nous l’espérons, un pas dans la bonne direction pour une plus grande représentation dans l’univers de Star Wars ou simplement chez Marvel en général. Tous ceux qui souhaitent découvrir la série primée peuvent la trouver sur Marvel Unlimited.

Sur le même sujet :  Marvel vient de révéler l'embarrassante vérité sur Galactus.

Sources : Marvel, GLAAD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *