Comics

Les Robot Avengers d’Iron Man ont remplacé les héros morts de Marvel.

Dans le monde dystopique de la Terre X, Tony Stark constitue une équipe d’assaut composée d’Iron Avengers pour remplacer ceux qui ont péri dans une mystérieuse épidémie de mutants.

De temps en temps, l’univers des comics Marvel est réimaginé dans une ligne temporelle alternative par le biais d’une histoire épique “Et si ?”. Ces bouleversements du canon donnent aux équipes créatives l’occasion de repousser les limites des personnages emblématiques d’une manière qui ne serait pas possible dans la continuité générale. Des livres comme Old Man Logan peuvent revigorer les personnages dans la conscience du public, et les histoires les plus réussies ont tendance à devenir des réalités alternatives qui sont visitées encore et encore. Un joyau particulier dans de telles histoires est Terre X, qui a été initialement publié en 1999 comme une série limitée créée par Jim Krueger et Alex Ross, avec un art de John Paul Leon.

Earth X dépeint un monde dans lequel ses héros ont été décimés de la manière la plus singulière qui soit. Une mystérieuse épidémie de mutants coïncidant avec l’une des expériences de Reed Richards fait que tous les habitants du monde développent des superpouvoirs, et Iron Man – avec l’aide de Norman Osborn – construit une équipe de Iron Avengers, sur le modèle des héros morts suite à la surcharge de superpouvoirs à l’échelle de la planète. C’est le monde de la Terre X. C’est un endroit dans lequel il n’y a plus de place pour un gentil voisin Spider-Man, et Tony Stark ne quitte plus sa salle de contrôle de peur de perdre littéralement son humanité.

Sur le même sujet :  Comment Eddie Brock est devenu ANTI-Venom, le héros guérisseur de Marvel.

Les Avengers de Fer apparaissent dans le tout premier numéro de Terre X. Ils servent d’équipe de choc pour mener à bien les “purges” de Stark. Dans le ciel de New York, ils purgent la ville des citoyens hostiles qui sont devenus les esclaves d’Hydra – non pas l’organisation fasciste, mais plutôt un monstre artificiel utilisé par Osborn pour occuper Stark pendant sa propre prise de pouvoir. Dans leur conception, les Iron Avengers portent tous les signes distinctifs de la conception d’Iron Man, mais avec le look et les armements – sinon les ensembles de puissance – de leurs homonymes déchus.

Les Iron Avengers ne sont pas non plus de simples coquilles, mais des androïdes sophistiqués modelés sur l’Homme Géant, Oeil-de-lynx, Guêpe, Sorcière Ecarlate et Quicksilver. De plus, l’IA avancée qui les anime simule la personnalité des membres de l’équipe dont ils s’inspirent. Ils se réfèrent les uns aux autres par les identités secrètes des premiers vengeurs, parlent entre eux et semblent avoir des sentiments, bien que l’étendue de leur sensibilité ne soit jamais pleinement discutée dans la bande dessinée. Néanmoins, l’effet est décourageant, car il fait allusion à l’ampleur du traumatisme d’Iron Man. Il ne lui a pas suffi de construire une équipe d’hommes de fer sophistiqués pour aller sauver la journée, il a dû les modeler, dans la mesure du possible, sur les amis et les compagnons d’Avengers qu’il a perdus lorsque le monde a basculé. Malgré son esprit d’inventeur qui s’efforce de regarder toujours plus loin dans le futur, il ne peut pas oublier le passé.

Sur le même sujet :  La phase 4 du projet The Multiverse In Marvel est un risque énorme

Terre X joue avec l’iconographie Marvel de bien des façons surprenantes, transformant ici les Avengersen un cadre mortel de drones tout en conservant l’apparence et le son des héros familiers de la Terre. C’est un avenir sinistre, qui montre exactement à quel point Iron Man Homme de fer peut devenir une menace, privé des meilleures influences dans sa vie et de tout véritable espoir de retour à la normale. Alors que Tony est souvent dépeint comme un loup solitaire, il est révélateur que son premier instinct ait été de recréer ses coéquipiers plutôt que de construire quelque chose à son image – un acte qui combine révérence et ego dans une même mesure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *