Films

Le montage 35mm de Knives Out est différent de la version en salle.

Le réalisateur Rian Johnson a dévoilé une version 35 mm de Knives Out et a expliqué en quoi elle était différente de la version en salles, disponible en Blu-ray.

Aujourd’hui, c’est la première de Knives Outsur Blu-ray et DVD, et les fans attendent avec impatience d’en savoir plus sur la suite à venir. Mais hier, c’était une étape importante d’un autre genre : la première mondiale du film en 35 mm. En partenariat avec l’American Cinematheque, une organisation à but non lucratif visant à préserver l’héritage du cinéma, le réalisateur Rian Johnson a présenté la toute première projection et l’unique copie 35 mm de son film à suspense nommé aux Oscars.

Johnson lui-même est un grand fan du tournage en 35 mm, mais Knives Out est le premier film que lui et le directeur de la photographie Steve Yedlin (avec qui il a collaboré sur Looper et Star Wars : The Last Jedi) ont entièrement tourné en numérique. Malgré cela, la copie 35 mm a été mise à disposition et le réalisateur s’est fait un plaisir de partager ce qu’il a appris sur les différences de projection avec le public de l’Egyptian Theater.

Après avoir évoqué le fait qu’il n’existe qu’une seule copie de Knives Out dans ce format, ce qu’il avait déjà fait sur Twitter, Johnson a expliqué le déroulement de la projection. Les cinéphiles savent que si les films sont aujourd’hui projetés en un seul fichier numérique, ils étaient autrefois projetés sur plusieurs bobines de film que le projectionniste devait changer. C’est intéressant en soi, mais ce qui l’est encore plus, c’est la façon dont cela change le résultat final du montage de Knives Out auquel quelques chanceux ont assisté. Comme l’a révélé le réalisateur :

Sur le même sujet :  Fin de la partie : La réaction de Tony Stark à Fat Thor confirme que ce n'était jamais qu'une blague

Ce qui est intéressant avec cette copie, c’est qu’il s’agit en fait d’un montage légèrement différent de la version [théâtrale]. Rien de très excitant. Essentiellement, parce que vous avez besoin d’une petite marge de manœuvre. Lorsqu’ils montaient des films à l’époque où la projection était la norme, aux endroits où ils savaient que le changement allait se produire, ils intégraient dans ces transitions un peu d’espace supplémentaire, de manière à ce qu’il y ait un peu de marge de manœuvre, car il essaie vraiment de toucher une cible en mouvement. Il tire ce levier et change les projecteurs. Il y a donc quelques transitions qui sont différentes de celles de la version originale.

Ceux qui souhaitent être témoins de la magie du 35 mm peuvent s’arrêter à l’American Cinematheque pour le festival « Noir City : Hollywood » de l’American Cinematheque en avril. Ce festival annuel de films noirs présentera 28 histoires policières, dont certaines ont inspiré Knives Out, et 18 d’entre elles seront en 35 mm. Quant à ceux qui s’impatientent de voir ce montage légèrement différent du chef-d’œuvre de Johnson ? Il n’existe peut-être qu’une seule copie, mais il doit y avoir d’autres occasions de la montrer.

Knives Out est maintenant disponible en numérique, ainsi qu’en Blu-ray, DVD et 4K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.