Comics

La rivalité entre Hulk et la chose n’a pas commencé comme le pensent les fans

La rivalité entre Hulk et la Chose est l’une des plus intenses de Marvel, mais croyez-le ou non, tout a commencé à cause d’un mauvais rendez-vous !

La rivalité entre le Hulk et la Chose est l’une des plus grandes de l’histoire de Marvel, remontant aux débuts de l’univers Marvel, mais ce que les fans ne savent peut-être pas, c’est ce qui a tout déclenché : un mauvais rendez-vous ! Les deux monstres Marvel se sont croisés pour la première fois en 1962 dans les Quatre Fantastiques #12 par la légendaire équipe de Stan Lee et Jack Kirby, et ils se sont tapés la tête depuis.

Le premier numéro de l’Incroyable Hulk est sorti en mai 1962, six mois seulement après la première apparition de la chose dans le numéro 1 des Quatre Fantastiques de novembre 1961. Les deux personnages représentaient une nouvelle tendance dans la bande dessinée : les héros monstrueux. Auparavant, les super-héros avaient une coupe nette et portaient des couleurs vives ; en revanche, les nouveaux héros Marvel portaient des couleurs sombres, ou avaient des apparences hideuses. Tous ces nouveaux personnages sont nés dans la tragédie ou avaient des pieds d’argile, ce qui manquait à la bande dessinée à l’époque. The Thing et The Hulk étaient peut-être les meilleurs exemples de cette nouvelle tendance : des monstres à l’allure brutale avec des personnalités, ce n’était donc qu’une question de temps avant que les deux titans ne s’affrontent.

Au fil des ans, les deux se sont battus tellement de fois qu’il est difficile de croire que cela a commencé à cause d’une mauvaise rencontre. La Chose, déguisée, avait un rendez-vous avec Alicia Masters, sa petite amie et plus tard sa femme. Une fois la couverture de la Chose découverte, il est pris pour Hulk, ce qui attire l’attention des autorités. Peu de temps après, la Chose est approchée (avec le reste des Quatre Fantastiques) par le général “Tonnerre” Ross pour qu’il l’aide à faire venir Hulk. Les quatre sont d’accord et sont rapidement emmenés à la base gamma secrète où Bruce Banner, l’alter ego de Hulk, travaille.

Sur le même sujet :  Marvel Comics transforme les agents de SHIELD Villain en héros

Le reste de l’intrigue est du Marvel des années 60, avec les espions communistes nécessaires et une intrigue secondaire impliquant le Wrecker, mais le point essentiel à retenir pour les fans dans ce numéro est la première confrontation entre Hulk et la Chose.  L’expérience antérieure de la Chose, confuse pour Hulk, a ajouté un aspect personnel à leur combat qui n’a jamais vraiment disparu, aidant à établir l’une des différences fondamentales entre les personnages – Hulk n’a jamais eu de problème à être ce qu’il est, mais la société ne lui permet pas de vivre en paix, tandis que l’angoisse de la Chose vient de son désir de retrouver la vie qu’il avait en tant qu’humain. Dans cette première histoire, le profil public de Hulk attire davantage l’attention sur ce que la Chose considère comme sa propre difformité, ce qui signifie que lorsque les deux se rencontrent, la Chose ne se contente pas de frapper un autre monstre, mais incarne plutôt sa propre distance par rapport à l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *