Comics

Star Wars : la nouvelle série Doctor Aphra est un nouveau départ pour les lecteurs

La nouvelle série Star Wars : Doctor Aphra vise à attirer de nouveaux fans en faisant table rase de l’archéologue venu d’une galaxie très, très lointaine.

Star Wars : Doctor Aphra a reçu un nouveau souffle cet été avec un nouveau numéro 1 ainsi qu’un nouvel auteur en Alyssa Wong, qui a clairement indiqué qu’elle orientait le nouveau livre vers l’augmentation du lectorat du titre en commençant par un départ relativement ardoise propre pour les nouveaux fans. Le personnage principal éponyme a connu un succès surprise avec le fandom de Star Wars depuis sa création en 2015. Wong écrit principalement des nouvelles en prose mais a travaillé sur des jeux vidéo et une bande dessinée Adventure Time, elle n’est donc pas étrangère au monde des personnages sous licence.

Dr. Aphra a été créé par Kieron Gillen et l’artiste Salvador Larroca dans leur série Dark Vador pour répondre au besoin d’une feuille d’aluminium pour le célèbre Seigneur Sith. Ils ne pouvaient pas utiliser la plupart des grands personnages classiques car la série Star Wars était spécifiquement conçue pour que la bande dessinée se situe entre la trilogie originale des films, et ne pouvait donc pas trop bouleverser le statu quo de la fin de A New Hope. Le Dr Chelli Lona Aphra est une archéologue lesbienne renégate et sarcastique qui saccage des sites historiques sur différentes planètes de l’univers de la Guerre des étoiles pour le plaisir et le profit. Le personnage est le premier à avoir été entièrement créé pour la bande dessinée Star Wars et à faire la une de leur propre bande dessinée en cours.

Sur le même sujet :  La guerre des étoiles a failli tuer définitivement un personnage favori des fans

Dans le panel virtuel de LucasFilm Publishing qui faisait partie de la programmation de COMIC-CON@Home, lorsqu’on lui a demandé de prendre en charge la série, Alyssa Wong a précisé qu’elle était enthousiaste à l’idée d’aborder les personnages. Bien qu’elle commence sans les seconds rôles établis par Gillen, dont le wookie Krrsantan et les droïdes 0-0-0 et BT-1, qui ont servi de miroir noir Chewbacca, C-3PO, et R2-D2. L’objectif de Wong est de rendre une bande dessinée « accessible aux personnes qui n’avaient jamais lu Aphra auparavant, mais aussi passionnante pour les personnes qui se sont vraiment investies dans elle », ce qui a été rendu plus facile parce qu’Aphra était seule à la fin de sa dernière histoire. Un endroit parfait pour que le personnage soit, comme l’a dit Wong, « en train de se construire à partir de la base » pour les nouveaux lecteurs. Bien qu’elle ait clairement indiqué que Krrsantan revenait au livre.

Gillen a créé le personnage et a écrit la première moitié de la série originale de les histoires en solo du personnage, avec Simon Spurrier écrivant pour la seconde moitié. Les deux ont co-écrit une poignée d’histoires pendant la période de transition. Cela fait d’Alyssa Wong le troisième écrivain à faire avancer les histoires du voleur de l’espace en faillite morale. La série Star Wars est probablement la plus prestigieuse et la plus lucrative des bandes dessinées sous licence dans le monde et Marvel n’a pas hésité à en profiter pleinement depuis qu’elle a repris la licence fin 2014. La vague massive de bandes dessinées mettant en scène tout le monde, du jeune Anakin Skywalker à Lando Calrissian en 2015, l’a clairement montré.

Sur le même sujet :  Le plus grand héros de l'univers Hellboy dont vous n'avez jamais entendu parler

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *