Comics

Spider-Man revient dans son costume de symbiote venimeux

Une nouvelle série de préquelles, King in Black : Symbiote Spider-Man, montrera Knull, le Dieu des Symbiotes, dans les années 1980, à travers la bande dessinée Spidey.

Le Spider-Man en costume noir fait un retour dans Marvel Comics’ epic événement crossover King in Black et les fans peuvent s’attendre à une mini-série (écrite par Peter David et dessinée par Greg Land) King in Black : Symbiote Spider-Manthat verra le costume imprégné de symbiote revenir à la bande dessinée. La mini-série fera doublement office de prélude à la série principale King in Black écrite par Donny Cates, tout en servant de suite aux deux précédentes minis Symbiote Spider-Man.

Depuis 1984, Spider-Man, et parfois l’univers Marvel, est menacé par des extraterrestres parasites qui exploitent des hôtes organiques pour leur propre subsistance, souvent jusqu’à ce qu’ils les tuent. Ces méchants sont une race de symbiotes appelée Klyntar qui peuvent créer des liens de nature positive ou mortelle avec leurs hôtes, selon la personnalité du symbiote et de l’hôte. Peter Parker lui-même a porté le premier de ces symboles pour la majorité des numéros de 1984 de Amazing Spider-Man et environ la moitié des numéros de Peter Parker, Spectacular Spider-Man cette même année. L’histoire semblait terminée avec un retour au costume classique rouge et bleu de Spider-Man, mais c’est à partir de cette histoire que les auteurs de Marvel ont développé le Kyntar. Depuis l’année dernière, de nouvelles histoires écrites par David et dessinées par Land, avec un peu d’art supplémentaire d’Iban Coello, sont racontées à partir de cette période. Simultanément, dans le titre solo Venom, Cates et l’artiste Ryan Stegman ont introduit et développé un nouveau personnage nommé Knull, le Dieu des Symbiotes, à la mi-2018.

Sur le même sujet :  Awesome Spider-Man : les couvertures de la variante Miles Morales dévoilées en avance

Marvel a publié cette semaine les détails de la troisième mini-série de Symbiote Spider-Man et a révélé qu’elle serait directement liée à l’événement King in Black de décembre. David et Land intégreront le personnage immortel de Knull de Cates dans le passé de Spider-Man lors de la sortie du crossover mettant en scène le nouveau méchant. La promotion art taquine l’utilisation de plusieurs personnages du grand univers cosmique Marvel, dont Rocket Raccoon, Kang the Conqueror, et le Chevalier noir.

Ces nouvelles bandes dessinées Symbiote Spider-Man comblent les lacunes laissées par les livres plus anciens. Cette trilogie qui va bientôt voir le jour s’inscrit dans une longue tradition qui remonte au moins aux Contes inédits de Spider-Man, une série qui a débuté en 1995 et s’est poursuivie jusqu’en 1997. Cette série a créé de nouveaux matériaux et de nouvelles histoires qui s’insèrent elles-mêmes dans et autour des numéros de la série originale Amazing Spider-Man de Stan Lee et Steve Ditko, qui s’est déroulée de 1963 à 1966.

L’utilisation ludique de la ligne de temps créée par la sortie continue de bandes dessinées mettant en scène les mêmes personnages fait partie des caractéristiques du genre des superhéros. Mais l’une des expressions les plus pures de ce phénomène se trouve dans ces titres de style Untold Tales et ils sont à leur meilleur lorsqu’ils apportent quelque chose de créé récemment pour faire de l’ensemble de la production de la société du passé un univers de fiction plus cohérent. Le roi en noir : Symbiote Spider-Man permettra de mieux établir Knull comme une terrifiante menace divine immortelle dans l’univers Marvel, manipulant les héros de l’au-delà, ajoutant à la menace qu’il représente dans sa pleine émergence dans le présent de nos héros dans la principale mini-série King in Black actuellement en cours d’écriture par Donny Cates.

Sur le même sujet :  Théorie de l'émerveillement : M. Fantastic deviendra le pire ennemi des X-Men

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *