Comics

Le plus grand fan de Flash est officiellement… Barry Allen ?

Dans le premier numéro de Flash, Barry Allen lit une bande dessinée mettant en vedette Jay Garrick et se demande ce que c’est que d’être le héros – il l’a vite découvert.

Le premier numéro de Barry Allen présentait un méta moment qui montrait, au fond, qu’il était l’un des plus grands fans de the Flash’s. Quelques instants avant d’être frappé par la foudre et d’acquérir des pouvoirs métahumains, le Flash a lu une bande dessinée mettant en vedette Jay Garrick et a rêvé d’avoir ses pouvoirs – puis, il les a vraiment obtenus.

La première apparition du Flash à l’âge d’argent a eu lieu dans Showcase #4 (1956) de Robert Kanigher, Carmine Infantino, Joe Kubert, et Gaspar Saladino. Dans l’histoire, un scientifique nommé Barry Allen est dans son laboratoire pendant un orage électrique. La toute première ligne d’Allen survient alors qu’il lit une copie de Flash Comics, alors qu’il se demande ce qu’il attend de l’homme le plus rapide de la Terre, tout comme Jay Garrick dans l’histoire. À la page suivante, le Flash est frappé par la foudre qui a infusé les produits chimiques du laboratoire qui lui donnent les mêmes pouvoirs dont il vient de lire l’histoire.

Le moment est incroyablement méta, car le futur Flash se trouve à lire une histoire sur Jay Garrick, le Flash original, juste avant d’obtenir ses pouvoirs. Naturellement, Barry parlait de l’importance du Flash avant d’être frappé par la foudre : “Quel personnage était Flash, luttant contre le crime et l’injustice partout ! Et quelle arme unique il avait contre l’arsenal du crime ! La vitesse ! Une vitesse supersonique ! Une vitesse insoupçonnée !” Barry se demande ce que ça ferait d’être l’homme le plus rapide de la Terre comme Flash qui est un “personnage qu’un écrivain a inventé !”

Sur le même sujet :  Le nouveau flash non binaire de DC Comics fait ses débuts dans la bande dessinée

Il est clair que Barry était un grand fan du Flash. La fiction qu’il lisait prenait vie. La question demeure : La version du Flash de Barry était-elle inspirée d’une version fictive du personnage ? A-t-il utilisé le nom de Flash parce qu’il était un grand fan de la bande dessinée ? Cela ne peut pas être une coïncidence. Garrick sera plus tard réintroduit dans l’iconique Flash #123, alias “Le Flash de deux mondes”. Les histoires de Barry sont devenues réalité lorsqu’une autre Terre a révélé que la version de l’âge d’or du Flash était bien réelle.

Honnêtement, le fait que Barry ait été un grand fan de la bande dessinée Flash avant de devenir le Flash est une grande origine qui a montré la puissance des bandes dessinées. Même l’un des plus grands personnages de DC a lu des bandes dessinées et a fantasmé de devenir un super-héros. Heureusement pour lui, ses souhaits se sont vite réalisés. L’histoire prouve que Barry Allen était l’un des plus grands fans de the Flash – avant même d’obtenir des pouvoirs qui ont changé sa vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *