Séries TV

Le futur de Star Trek Discovery Saison 3 (SPOILER) Cameo Expliqué

Cette semaine, Star Trek : Discovery a présenté un spectacle époustouflant au nouveau siège de la Fédération : La version du 32e siècle de [SPOILER] !

Avertissement : SPOILER pour Star Trek : Discovery saison 3, épisode 5, “Die Trying”.

Star Trek : Discovery saison 3, épisode 5, “Die Trying” comprend un camée inattendu et époustouflant du U.S.S. Voyager-J ! Le U.S.S. Discovery est arrivé au siège secret de la Fédération des planètes unies et a été accueilli de nouveau dans Starfleet. Alors que le vaisseau spatial à la dérive commandé par le capitaine Saru (Doug Jones) s’enfonçait dans l’énorme structure sphérique protégée par un champ de distorsion invisible, l’équipage du Discovery s’émerveillait à la vue de l’armada incroyablement avancée de Starfleet en cale sèche, et qui comprenait l’incarnation du Voyager du 32e siècle.

Le vaisseau éponyme de Star Trek : Voyager commandé par le capitaine Kathryn Janeway (Kate Mulgrew) a été l’un des premiers navires de la classe Intrepid de Starfleet. Il a été construit aux chantiers navals Utopia Planetia de Mars et lancé depuis la station terrienne McKinley le 2371. Voyager était l’un des vaisseaux les plus modernes de son époque et il était doté de nouvelles technologies telles que des circuits bio-neuraux, des nacelles à géométrie variable, un moteur à distorsion 9 et l’hologramme médical d’urgence (Robert Picardo). Bien sûr, Voyager est légendaire pour sa première mission qui a dévié de sa trajectoire, de sorte que le vaisseau et son équipage, qui a dû intégrer des membres du Maquis et d’autres extraterrestres comme le Talaxien Neelix (Ethan Phillips), se sont retrouvés bloqués dans le quadrant Delta. Il a fallu sept ans à Voyager pour parcourir les 70 000 années-lumière qui le séparaient de la Terre, mais le capitaine Janeway a ramené son vaisseau à la maison en 2378 et a été récompensé par une promotion au rang d’amiral.

Sur le même sujet :  Les descriptions des personnages de Green Lantern pourraient en apprendre davantage sur la nouvelle lanterne

Le fait que l’US Voyager NCC-76456-J fasse toujours partie de Starfleet signifie que, comme l’Enterprise, il est devenu un vaisseau de l’héritage. En effet, le Voyager-J est de la onzième génération et la ligne Voyager est en service depuis 800 ans. L’équipage de Discovery n’a que brièvement aperçu la section allongée de la soucoupe du Voyager-J, mais il va sans dire que cette incarnation du vaisseau spatial bénéficie des avancées technologiques de la saison 3 de Star Trek : Discovery. Elle comprendrait probablement une coque en neutronium (et peut-être organique), des nacelles séparées du corps principal du vaisseau, et des consoles intérieures en matière programmable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *