Comics

La prochaine Black Widow de Marvel est une meilleure héroïne que l’originale.

Alors que les fans de Black Widow attendent les débuts de Yelena Belova dans le MCU, les bandes dessinées ont déjà fait d’elle une héroïne plus redoutable que Natasha Romanoff.

Spoilers avant pour Widowmakers : Red Guardian et Yelena Belova #1.

Avant ses débuts dans le MCU, la seconde espionne russe connue sous le nom de Veuve noire/, Yelena Belova, a été mise en avant dans les comics Marvel, son dernier développement montrant l’étendue de son héroïsme. Mais Yelena n’a pas toujours été considérée comme une héroïne. Contrairement à Natasha Romanoff, le chemin de la rédemption de Yelena a été sinueux et semé d’embûches.

Alors que Natasha a rejoint le SHIELD et les Avengers après avoir réalisé que ses talents d’arme vivante étaient utilisés pour de mauvaises raisons, Yelena n’a pas immédiatement rejoint le camp du « bien » après avoir vaincu ses supérieurs du KGB. Au fil des ans, alors qu’elle essayait de trouver sa propre expiation, elle s’est battue à la fois pour et contre Natasha et ses coéquipiers aux super-pouvoirs. Mais maintenant, il semble que Yelena ait enfin trouvé une méthode pour rendre le monde meilleur, et elle fait honte à l’approche personnelle de Natasha.

Tout commence dans Widowmakers : Red Guardian and Yelena Belova #1 de Devin Grayson et Michele Bandini, lorsque Yelena accepte une mission top secrète de la part d’un one-percenter extrêmement riche nommé Justin Cask. Yelena sait avant même le lecteur que Cask est un magnat corrompu qui l’utilise comme un pion, mais pour savoir comment le faire tomber, elle doit jouer le jeu. Cask envoie Yelena dans une prison de l’Antarctique où elle est chargée de sauver un homme nommé Docteur Durst. Seulement, à son arrivée, Yelena découvre que Durst n’a pas besoin d’être sauvé, puisqu’il est le directeur de la prison. Black Widow n’a été envoyée que pour tester les capacités de ses hommes.

Sur le même sujet :  Le nouveau Taskmaster de Marvel est en train de devenir une copie de Deadpool.

A partir de là, Yelena utilise tous les accessoires du manuel de l’espion pour échapper au piège dans lequel elle s’est jetée. De sa morsure de veuve débilitante aux bombes de cyanure, l’assassin vêtu de blanc se bat bec et ongles pour sortir de la prison et retrouver la liberté. Ce n’est que maintenant que Yelena concocte le moyen idéal de rendre la monnaie de sa pièce à son employeur Cask. Alors que Natasha, ou la plupart des autres super-héros, se contenterait de frapper, de menacer ou de dénoncer Cask aux autorités, Yelena opte pour une approche plus créative. Elle utilise son expertise d’espionne pour redistribuer l’immense fortune personnelle de Cask en méga-dons pour de nombreuses organisations caritatives. Comme le dit Yelena, « Comment détruire une petite poignée de personnes qui dirigent le monde… Vous en faites des héros ! ».

La dernière initiative de Yelena pour rendre le monde meilleur prend le pas sur celle de Natasha grâce à sa permanence et à l’absence d’effusion de sang. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu beaucoup de membres cassés et de corps laissés derrière dans le piège de la prison dont elle s’est échappée (un assassin entraîné à tuer doit faire ce qu’il doit faire), mais l’échec final de Yelena fait preuve d’une maturité rarement vue chez ses homologues super-héros. Alors que l’inégalité des richesses reste un problème mondial bien réel, il est de plus en plus difficile d’imaginer que Les Avengers qui battent et jettent en prison un milliardaire d’élite comme Cask puissent apporter un quelconque changement positif.

Sur le même sujet :  Les rebelles de Star Wars s'attaquent aux droïdes les plus cool de la trilogie précédente

Dans un système truqué, il achèterait simplement sa sortie de prison et reviendrait pire que jamais. La manœuvre de Yelena est si géniale parce qu’elle parvient à mettre Cask dans un coin en manipulant son image publique, le transformant ainsi en héros. Et comme les apparences font tout dans le monde de Cask, il n’aura pas d’autre choix que de se plier à l’image de charité que lui a donnée Yelena. Alors que Natasha a rejoint les Avengers pour effacer le rouge dans le registre de Black Widow/, Yelena a maintenant rendu l’insigne plus digne du terme « héros » que jamais.

Andrew est un écrivain de divertissement basé à Los Angeles. Passionné par tout ce qui touche au cinéma, aux bandes dessinées, aux jeux vidéo et aux séries télévisées, il passe le plus clair de son temps à accumuler des connaissances dans toutes ces catégories. Son obsession pour l’univers Marvel ne connaît aucune limite et sa quête sans fin pour trouver la formation parfaite de mots qui traduise le mieux son adoration pour la narration d’histoires aura probablement raison de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *