Films

Kevin Feige confirme que Valkyrie est le premier héros LGBTQ de le MCU

Après Avengers : La fin du jeu mettait en vedette le premier personnage ouvertement gay du MCU, Thor : Love and Thunder confirmera Valkyrie comme faisant partie de la communauté LGBTQ.

Selon le patron des Studios Marvel, Kevin Feige, la Valkyrie de Tessa Thompson sera impliquée dans un scénario LGBTQ dans le cadre de Thor : Love and Thunder. Le MCU est enfin sur le point d’obtenir son premier héros ouvertement LGBTQ. Avengers : Endgame mettait en scène le premier personnage ouvertement gay du MCU, sous la forme d’un camée du réalisateur Joe Russo. Il incarnait un homme dans un groupe de soutien dirigé par Steve Rogers qui s’occupait des retombées de la rupture de Thanos.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un rôle principal, l’inclusion des homosexuels dans Endgame avait peut-être pour but de préparer le terrain pour l’apparition d’un personnage principal LGBTQ dans un futur film de MCU. À l’époque où Thor : Ragnarok venait de sortir, Thompson a déploré le retrait d’une scène montrant une femme sortant de la chambre de Valkyrie, ce qui impliquait manifestement une rencontre sexuelle la veille. Néanmoins, l’acteur a confirmé qu’elle jouait toujours le personnage comme bisexuelle, et maintenant Thor : Love and Thunder vise à donner une suite significative à cette caractérisation.

Thompson a déclaré lors du panel du Hall H des Marvel Studios au Comic-Con de San Diego, “Tout d’abord, en tant que nouveau roi, elle doit trouver sa reine”, une déclaration qui a été accueillie par des applaudissements hilarants de la part des fans présents, qui attendent depuis longtemps de voir la représentation des homosexuels dans les personnages principaux du MCU. S’adressant à io9 pendant le SDCC, Feige a confirmé que Thor : Love and Thunder mettra en scène Valkyrie en quête d’amour en tant que nouvelle souveraine d’Asgard, ou du moins les réfugiés survivants des Nouveaux Asgards de la Terre. Au sujet de la sexualité de Valkyrie, Feige a déclaré à la sortie : “L’impact de cette histoire reste à voir avec le niveau de représentation que vous verrez dans nos films, et pas seulement dans Thor 4”.

Sur le même sujet :  La bande dessinée de Thor taquine la prochaine et plus grande menace de Marvel

Si Feige tient sa promesse, Thor : Love and Thunder ne se contentera pas de capitaliser sur la promesse initiale de la bisexualité de Valkyrie ; il ouvrira les vannes pour que d’autres personnages LGBTQ se révèlent au fur et à mesure que la phase 4 de le MCU commencera à s’étendre. Bien sûr, il reste à voir dans quelle mesure le MCU confirme explicitement la sexualité de Valkyrie.

Bien que les fans ne doivent pas s’attendre à une scène de sexe à part entière (celles-ci se produisent rarement dans les films MCU, quelle que soit la sexualité des personnages principaux), il est difficile d’exagérer l’importance d’un simple baiser romantique pour le fandom queer de ces films de bande dessinée, dont l’existence est ouvertement reconnue et appréciée en faisant exprimer la même orientation sexuelle aux personnages des films. Il est cependant d’une importance vitale que le film respecte les promesses faites par Thompson et Feige. Après que Endgame ait inclus le premier personnage ouvertement gay dans le MCU, il ne suffit plus d’avoir de vagues implications ou un sous-texte subtil. En 2019, le “queerbaiting” n’est plus assez gay. Il ne suffit pas qu’un créateur parle d’une œuvre d’art qui n’est pas fondée dans l’œuvre elle-même. Il reste à voir comment Thor : Love and Thunder conciliera la fin de Thor dans Avengers : Endgame, qui a vu l’ancien souverain d’Asgard mettre les voiles pour des parties inconnues des Gardiens de la Galaxie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *